Quand le management martyrise les salariés, par Alain Deneault (Le Monde diplomatique, novembre 2018)

JPEG - 206 ko

Étrange paradoxe que celui du salariat. Graal moderne, le contrat de travail constituerait un préalable à l’émancipation : n’est-il pas supposé garantir les moyens de subsister ? Pour beaucoup, vivre revient donc à pointer. Mais entrer dans le monde de l’entreprise représente souvent aussi un asservissement aux contraintes liées à l’obsession du rendement. En d’autres termes, une entrave à la vie.

Source : Quand le management martyrise les salariés, par Alain Deneault (Le Monde diplomatique, novembre 2018)