L’évaluation, arme de destruction, par Isabelle Bruno & Emmanuel Didier (Le Monde diplomatique, mai 2013)

Parfois décrit comme une maladie de civilisation, le syndrome d’épuisement professionnel, ou burn-out, touche particulièrement les travailleurs les plus zélés. Peut-être parce que, en plus de générer une anxiété permanente, les exigences du management aboutissent à dénaturer l’activité et à en déposséder ceux qui l’exercent. Censé favoriser la « qualité », le « benchmarking » sévit aussi bien dans le public que dans le privé.

Source Le Monde diplomatique : L’évaluation, arme de destruction, par Isabelle Bruno & Emmanuel Didier (Le Monde diplomatique, mai 2013)